Aller au contenu principal

Fatemey Khalaj

Résumé
Compétences de leadership et culture hospitalière : Etude comparative internationale
Les organisations de soins de santé, dont les hôpitaux sont au centre, des organisations contemporaines vastes et complexes, en raison de leurs procédures avancées et de leurs différentes ressources. La performance de ces organisations dépend des connaissances, des compétences et des motivations des ressources humaines. Compte tenu de leur importance, un leadership cohérent est nécessaire pour atteindre un niveau de performance élevé et améliorer la qualité des soins des employés en vue de meilleurs résultats. Ce processus, en vue d'une amélioration continue, nécessite des responsables capables de gérer les incertitudes et de favoriser les changements culturels et comportementaux.
L'évolution rapide de l'environnement des soins de santé incite les organisations de soins de santé, les associations de professionnels de la gestion de la santé et les établissements d'enseignement à examiner de plus près ce que signifie être un cadre de soins de santé compétent. De nombreux travaux ont été réalisés sur les compétences des directeurs et des cadres de santé, dont certains ont été par des équipes universitaires. D’autres sont issus d’organismes professionnels souhaitant codifier les compétences, et d’autres encore sont des résultats d’expériences personnelles documentées. Enfin, a été réalisée une esquisse de méta-analyse sur le sujet. Les résultats de cette étude montrent que les travaux trans-culturels sont quasiment inexistants, ne permettant pas d’identifier et de comparer les compétences propres à des cultures particulières ou génériques.
Par conséquence, cette étude propose de répondre à la question suivante : quelles compétences sont exigées de la part des responsables hiérarchiques dans le secteur de la santé, entre les secteurs public, associatif et privé et entre les cultures nationales ? De ce fait, la comparaison entre les différents travaux est rendue difficile. En outre, aucune comparaison n’a été effectuée entre le secteur de la santé et les autres secteurs, ne permettant pas de développer des outils de RH, et notamment, de formation facilitant l’intégration de professionnels issus d’autres secteurs dans celui de la santé. La stratégie de recherche qui s’applique pour atteindre notre objectif est la méthode quantitative avec un questionnaire unique adressé à des populations différentes (santé, médico-social, industrie, niveaux hiérarchiques, public, associatif, privé, Etats-Unis, France, Iran) dont les résultats seront étudiés. Par conséquent, comme il n’existe pas de consensus dans la littérature existante, sur la relation entre le type de culture hospitalière et le type de compétences managériales dans le système de santé, en particulier des gestionnaires d'hôpitaux, étant l'un des éléments essentiels de ce système, de santé , il est nécessaire d'identifier les compétences de gestion clés et de la examiner afin de concevoir des programmes éducatifs pour intégrer des gestionnaires efficaces.

Directeur de thèse
Jean-Paul Dumond
Co-encadrant
Mathias Béjean

Date d'inscription en 1ère année de thèse
15 novembre 2018