Aller au contenu principal

Wajih Abbassi

Résumé
Au cours des dernières décennies, la politique de choix de la dette des entreprises a été à l’avant-garde du secteur de la finance d’entreprise, faisant ressortir une littérature abondante sur la manière dont les entreprises choisissent le financement public par les marchés de capitaux via l’émission d’obligations ou le financement privé par les intermédiaires financiers au moyen de prêts bancaires. Dans ce programme de recherche, nous nous concentrons sur ce problème de choix de la dette à travers de nouveaux spectres: la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) et la comparabilité de ses états financiers. Plus précisément, nous essayons de démontrer que ces deux facteurs sont susceptibles d’influer sur le choix de l’endettement de l’entreprise à travers le canal informationnel.
La responsabilité sociale des entreprises (RSE) a toujours été considérée comme un concept multidimensionnel qui affecte plusieurs parties prenantes à la fois. Cependant, il est clair qu'une grande partie de la littérature qui a examiné la RSE s'est concentrée sur son impact sur la valeur de l'entreprise et sur sa performance financière, privilégiant ainsi la vision de l'actionnaire par rapport aux autres parties prenantes. Dans cette étude, nous proposons d’étendre l’étude de l’impact de la RSE sur les décisions financières des entreprises, au choix de la dette. Nous pensons être parmi parmi premiers à aborder cette question de choix de la dette du point de vue de la RSE.
De la même manière, des études récentes portant sur le thème de la comparabilité ont mis en évidence ses avantages informationnels, qui consistent essentiellement à réduire l’asymétrie de l’information entre l’entreprise et les tiers. Ces avantages se reflètent de différentes manières sur le marché des actions, le marché des obligations et le marché des prêts. Dans cette recherche, nous essayons d’aller plus loin dans la recherche de la manière dont une entreprise pourrait tirer profit des avantages informationnels de la comparabilité. Plus précisément, nous proposons d’examiner si la comparabilité des états financiers d’une entreprise pourrait influencer la structure de sa dette grâce aux avantages informationnels qu'elle apporte.

Abstract
Throughout the past few decades, firms’ debt choice policy has been at the forefront of the corporate finance field, drawing an extensive literature on how firms either choose public financing by capital markets through bond issuance, or private financing by financial intermediaries through bank loans. In this program of research, we focus on this debt choice problem through new spectrums: the firm’s corporate social responsibility (CSR) and the comparability of her financial statements. More precisely, we try to demonstrate that these two factors are likely to impact the firm's debt choice decision via an informational channel.
Corporate Social Responsibility (CSR) has always been known as a multidimensional concept that affects several stakeholders at once. However, it is clear that much of the literature that examined the CSR has focused on its impact on firm value and her financial performance, thereby favoring shareholder’s vision over others stakeholders. In this research, we propose instead to extend the study of the impact of CSR on the corporate financial decisions, more particularly the debt choice’s issue. Certainly this issue has been widely discussed in the existing literature but we believe we are among the first to tackle it from the standpoint of the CSR.
In the same way, Recent studies, that examined the topic of comparability, have highlighted its informational benefits, which essentially consist in reducing information asymmetry between the firm and the outsiders. These benefits are reflected in different ways at both the equity market, the bonds’ market and the loan market. In this research, we try to go one step further in exploring how a firm could draw on the comparability’s informational benefits. More specifically, we propose to examine whether a firm’s financial statements comparability could shape her debt structure.

Directeur de thèse
Sabri Boubaker

Date d'inscription en 1ère année de thèse
16 novembre 2016