Aller au contenu principal

Témoignage sur l’expérience du programme doctoral VAE en sciences de gestion FNEGE/Paris-EST

Après un doctorat en sciences politiques mention Relations internationales, j’ai travaillé pendant 10 ans à Novancia Business School, une école de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris absorbée par ESCP-Europe. Pour faire valider mes compétences en management acquises à Novancia et obtenir un doctorat en sciences de gestion, je me suis inscrit dans le programme VAE FNEGE/ Paris EST avec une affiliation à l’IRG (Institut de Recherche en Sciences de Gestion).  La première année du programme comprend plusieurs séminaires, notamment en épistémologie et méthodologie de la recherche. Outre les cours, la VAE exige un mémoire basé sur trois « missions », chacune correspondant à l’acquisition de compétences correspondant au référentiel du docteur en sciences de gestion.

En ce qui concerne mon mémoire, la première « mission » est une réécriture d’un article publié en 2017 en sciences politiques. Dans le nouvel article, des théories en sciences de gestion comme les théories des parties prenantes et de la RSE ont été mobilisées pour apporter un autre éclairage sur le cas.

La deuxième « mission » concerne l’organisation de plusieurs éditions d’un colloque international de recherche. J’ai ainsi pu montrer l’étendue du réseau que j’ai construit dans mon domaine de recherche et son utilité aujourd’hui dans ma carrière d’enseignant-chercheur.

 La troisième « mission » est un nouvel article de recherche produit dans le cadre du parcours de VAE. Il porte sur l’analyse du rôle des réseaux institutionnels pour l’internationalisation des PME françaises en Afrique de l’Ouest. Il a déjà été présenté au colloque Atlas AFMI de Nice en mai 2022. Il a été soumis à la Revue de l’Entreprenariat.

Dans la réalisation de ces trois missions, j’ai bénéficié d’un suivi individualisé pendant deux ans. Chaque mois, j’avais un rendez-vous avec ma référente scientifique le Pr Sylvie Chevrier. Tous les deux ou trois mois, un autre rendez-vous était pris avec mon référent VAE le Pr Bertrand Urien et ma référente scientifique le Pr Sylvie Chevrier réunis. Ces moments ont été importants d’échanges pour l’ancrage de mon travail dans les pratiques et méthodologies utilisées en sciences de gestion. 

Travailler sur ces trois missions différentes est certes source de richesse mais y travailler simultanément était un grand défi car il fallait savoir passer d’un sujet à l’autre tout en restant concentré sur tous les sujets. De plus, travailler à temps plein en tant qu’enseignant-chercheur à l’ESIEE, continuer à publier en sciences politiques, enseigner plusieurs matières dans plusieurs établissements et coordonner un Master of Science très sollicitant, en même temps que le parcours de VAE, n’ont pas été chose facile. Aujourd’hui, je suis heureux d’avoir réussi à mener ce travail au bout et d’avoir acquis les compétences requises pour continuer ma carrière en sciences de gestion tout en valorisant mon expérience en sciences politiques.